SIGNATURE.III

SIGNATURE.III

Au pied du brun feuillage de la nature, j’entends au loin les élans de mon cœur, battre la mélodie… fissurer mon armure.
En équilibre, observant les roches abrasives, j’arpente ce chemin,
Féline, alerte et vive, je marche libre, sans en voir la fin.
A toute hâte et sans accord, je vole au-dessus des eaux,
Je m’y rends de tout mon corps, guidée par les arbres, appelée par les flots.

Au milieu du calme de la nature, j’entends plus fort les élans de mon cœur, battre la mélodie… prendre de l’ampleur.

Sortant des ombrages, enfin ma vue étincelle,
J’aperçois au large un but qui avec certitude me révèle.
Je retrouve par mégarde les plaines domptées de la civilisation,
Mais la nature fuyarde a fini par me montrer la direction.

Au sommet des indices de la nature je vois au loin les élans de mon cœur battre la mélodie, dans un an, un mois, une heure… je serais actrice de ma vie.

About The Author

admin_illart